• Archives

  • Club

    IE Club

Boutiques 3D : donnez du relief à votre site marchand !

Boutique3DIdées-3com lance MaBoutique3D, la première boutique en 3 dimensions entièrement administrable par l’E-Marchand. Couleurs des murs et des sols, présentoirs, rayonnages, signalétique, il est possible de personnaliser l’ensemble des éléments de chacune des boutiques 3D via l’outil d’administration.

 Faire vivre à l’internaute une nouvelle expérience d’achat.

Ma Boutique 3D est conçue comme un véritable outil d’aide à la vente. A travers une découverte interactive, intuitive et ludique des produits, l’internaute retrouve la notion d’achat plaisir. Avec la possibilité d’intégrer un mode multi utilisateurs et des conseillers de vente virtuels, l’internaute peut également reproduire l’expérience du shopping entre amis.

Une boutique accessible en 1 clic

Les boutiques créées enrichissent les sites sans remettre en cause l’existant : elles s’ouvrent en 1 clic à partir d’un site e-commerce, d’une bannière publicitaire, d’un e-mail ou d’un espace communautaire (galerie marchande 3D ou centre ville 3D).

Des expériences déjà concluantes

Selon Arnaud Gauthier, directeur des opérations chez Optishops « les applications en 3D ont un taux de transformation très supérieur aux sites classiques ». 

3Suisses.fr constate une augmentation du CA de 20%.

Dans la boutique SFR, l’internaute reste en moyenne 4 fois plus longtemps que sur un site normal.

Idées-3Com sera présent sur le stand du Café du E-Commerce (E02) à la Convention E-Commerce la semaine prochaine. Venez les rencontrer et assister aux démonstrations de MaBoutique 3D.

En attendant, voici celle de SFR :

2 Réponses

  1. Bonjour à tous, je ne suis vraiment pas persuadé par vos chiffres. Notez bien que s’ils s’avèrent vrais, je serai le premier à applaudir.

    Nous avons expérimenté ces boutiques 3D. Nous avions mis au point le même système, la même qualité graphique et le même type d’interactivité sur les profuits. Seulement voilà, c’était il y a une grosse dizaine d’année !

    Depuis rien n’a réellement percé et ce n’est pas faute de technologies inovantes et propres.

    Je pense simplement que si les gens passent effectivement plus de temps dans une boutique c’est parce qu’ils ont les mêmes contraintes et du coup les désavantages que dans une boutique réelle : le déplacement physique à l’intérieur de l’espace, le manque de possibilité de comparer les produits, l’adaptation au lieu…

    Affaire à suivre donc… Je ne demande qu’à voir de réels succès dans ce domaine.

  2. Bonjour,

    Nos chiffres sont réels, ils ont été mesurés par 3 Suisses en 2008 lors de leur opération commerciale.

    L’efficacité sur les sites de E Commerce est une chose. Lorsque l’internaute sait ce qu’il cherche, tout est fait pour qu’il le trouve.

    Mais comment proposer à l’internaute une manière de consulter une offre en mettant l’accent sur le plaisir de la découvrir, l’achat d’impulsion, les promesses liées à l’univers de la marque ? Les sites E-commerces actuels, si efficaces, ne proposent pas ce type d’approche.

    Pourtant on sait bien que le relation client est globale. L’objectif d’un site de E-commerce est de s’adapter à la démarche de l’internaute. S’il a 30 secondes et qu’il sait ce qu’il cherche, le site doit répondre à cet objectif. S’il vient pour flâner et découvrir, préparer son achat avant d’aller en magasin, avoir une relation spécifique avec la marques ou l’enseigne, des interfaces plus riches, plus émotionnelles, plus humaines peuvent lui être proposées. Et les boutiques 3D, proches de l’expérience réelle en magasin, sont une des solutions.

    D’après les expériences que nous avons eues avec les boutiques 3D de SFR, de Victoria Couture ou encore avec un showroom décoration pour Plage SA, l’internaute est captif, il passe plus de temps en consultation (en moyenne 3 fois plus de temps (hors temps de chargement !!) ) et consulte beaucoup plus de produits (en moyenne, deux fois plus de fiches produits ouvertes à partir de la 3D). Une fois de plus, ce sont des chiffres mesurés sur des opérations réelles. Les taux de transformation restent identiques, mais la relation à la marque, le taux de reconnexion augmentent significativement.

    Je faisais à titre personnel partie des expériences qui ont été montées il y a 10 ans sur des univers 3D de vente, je peux donc moi aussi en être témoin. Aujourd’hui, la qualité graphique s’est largement améliorée, les animations plus fluides, l’image plus réaliste, l’expérience d’achat est donc bien plus riche. Le parc de machines et le haut débit permettent eux aussi de mettre en place des médias qui permettent de faire passer de l’émotion et de l’envie, ce qui était loin d’être le cas dans les années 2000.

    La 3D entre sur les sites de E-commerce. L’expérience de type showroom virtuel ou boutique en est une des expressions. Il y a aussi les démonstrateurs produits, la réalité augmentée, l’aide à l’achat avec des vendeurs virtuels. Je ne peux pas croire que la 3D ne prendra une place très importante (en laissant bien sûr de la place aux autres médias comme la vidéo, les zooms …) dans les médias utilisés pour le E-Commerce dans les mois qui viennent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :